Un article publié dans GRANDPRIX mag. Par Alexis Robbes et Lucas Tracol.

Du 3 au 13 mai, le stade équestre du Grand Parquet de Fontainebleau a été investi par des centaines de chevaux et cavaliers à l’occasion du Spring Break de GRANDPRIX CLASSIC, l’événement organisé depuis 2013 par les équipes de GRANDPRIX Event. Aux jeunes talents venus de tout le Vieux Continent s’affronter lors d’un premier week-end aux couleurs de Dada Sport, à un peu plus de deux mois des championnats d’Europe Longines, ont succédé professionnels et amateurs, opposés lors de CSI 2*, 1*, Ladies 1*, Amateurs B et Jeunes Chevaux soutenus par Cavalassur. Comme toujours dans ce rendez-vous printanier, sport a rimé avec performance, mais aussi avec divertissement.

À l’initiative de GRANDPRIX Event, le stade équestre du Grand Parquet de Fontainebleau a accueilli deux beaux week-ends consécutifs de concours hippique, du 3 au 13 mai. Comme l’an passé, les jeunes ont ouvert ce Spring Break, hôte des CSIO de France Enfants, Juniors et Jeunes Cavaliers, mais aussi de CSI U25 (moins de vingt-cinq ans) et Poneys. Placé sous l’égide de Dada Sport, ce premier rendez-vous a permis aux champions de demain de se mesurer à la concurrence internationale, mais aussi, pour les meilleurs d’entre eux, de prendre leurs marques dans la prestigieuse enceinte bellifontaine, qui accueillera du 8 au 15 juillet les championnats d’Europe Longines Enfants, Juniors et Jeunes Cavaliers, de saut d’obstacles mais aussi de concours complet et de dressage. Une première dans l’histoire de la Fédération équestre internationale (FEI) !

Le 4 mai, les Juniors ont ouvert le bal des fameuses Coupes des nations, étapes du tout nouveau circuit créé par la FEI. Dans la leur, courue aux couleurs de Cheval Liberté, c’est la Brabançonne qui a résonné à l’issue d’un barrage à trois équipes. Face à l’Allemagne et l’Irlande, les Belges se sont montrés les meilleurs, notamment grâce au triple sans-faute de Thibault Philippaerts, digne héritier de son père Ludo. Avec Cataleya 3, le cavalier de seize ans a soulevé le trophée aux côtés de Maartje Verberckmoes, Thibeau Spits et Simon Morssinkhof, respectivement associés à Jugano van de Vosberg, Jericho Dwerse Hagen et Perigrosso. Moins rapide d’une seconde, l’Irlande a terminé deuxième. On retiendra particulièrement la prestation impeccable d’Harry Allen, champion d’Europe Poneys en titre et petit frère de Bertram, en selle sur Dis Moi Tout de Clairbois. De leur côté, les Allemands, troisièmes, ont profité des magnifiques performances d’Hannes Ahlmann et Max Haunhorst, tous deux auteurs d’un triple sans-faute avec Nerrado et Crueger. Conduite par Dylan Ringot (Tip Top des Vans), Nina Mallevaey (Solitude au Vent), Léonore Laville (Tanagra de la Roche) et Laura Klein, créditée d’un double clear round avec Schweps du Soutrait, l’équipe de France d’Olivier Bost a terminé quatrième, passant à une faute du barrage.

Dans la foulée, le Terrain d’honneur a accueilli la Coupe des nations Jeunes Cavaliers Dada Sport. Sur le parcours de l’excellent Grégory Bodo, les Suisses ont indiscutablement dominé leur sujet. Avec Cortino 46 et Barbarella, Édouard Schmitz et Pauline Zoller ont déjoué tous les pièges, tandis qu’Aurélie Rytz a écopé de huit et douze points avec Carlo Magno LS et que le champion d’Europe en titre, Bryan Balsiger, n’a commis qu’une faute en seconde manche sur Ak’s Courage. Avec trois parcours parfaits et un total de neuf points, les Danois ont pris la deuxième place. Comme chez les Juniors, la Mannschaft a complété le podium, portée par le double sans-faute de Justine Tebbel et Light Star 4. Cette fois, les Bleuets, placés sous la houlette de Thierry Pomel, n’ont pas été à la fête. Septièmes de la première manche, ils n’ont pu prendre part à la seconde, réservée aux six meilleures nations. Ils se rattraperont heureusement dans le Grand Prix !

Le Belge Dieter Vermeiren et Kingston Town 111 dans la Coupe des nations Jeunes Cavaliers présentée par Dada Sport. Ci-dessous, cette Coupe des nations Jeunes Cavaliers a finalement souri à la Suisse.

Le lendemain, la Coupe des nations Enfants présentée par Kask a vu une victoire renversante de l’Allemagne. Si les Pays-Bas se sont installés aux commandes en première manche, les cavaliers d’Eberhard Seeman ont pris l’ascendant dans la seconde pour mieux s’imposer, particulièrement grâce à Chiara Reyer, créditée d’un double sans-faute avec Cederic 7. Les Néerlandais ont dû s’avouer vaincus pour une faute, tandis que les Britanniques, auteurs d’une seconde manche irréprochable, se sont hissés à la troisième place. Comme les Juniors, les Enfants français ont terminé quatrièmes malgré de bons parcours d’Éden Leprevost Blin-Lebreton, Lou Champion, Barbara Thébault et Rose de Balanda, en selle sur Santana von Hary, Zingaro H, Utopie des Grézils et Imke 111.

Des Grands Prix sérieux et disputés

La journée du dimanche 6 mai a naturellement été consacrée aux Grands Prix. Dans celui des Juniors, sponsorisé par Cambox Horse, Nina Mallevaey est passée à trois centièmes de la victoire avec Solitude au Vent, qu’elle a retrouvée « comme avant », après quelques mois de séparation. Premier à s’élancer au barrage sur le Terrain d’honneur, l’Allemand Max Haunhorst n’a finalement pas trouvé de concurrent à sa taille, s’emparant de la victoire grâce à Chaccara. Jack Whitaker, le fils de l’illustre Michael, a complété le podium avec Arlo de Blondel. Meilleure représentante allemande dans l’épreuve par équipes des Enfants, Chiara Reyer s’est imposée dans le Grand Prix CWD, devançant la Française Lou Champion sur l’énergique Zingaro H et la Néerlandaise Lily Engelsman associée à Whipped Cream. Également présenté par CWD, le Grand Prix Jeunes Cavaliers, coté à 1,45 m, s’est révélé redoutable pour les soixante-neuf concurrents. De fait, seuls quatre couples, dont deux tricolores, sont parvenus à se qualifier pour le barrage. Finalement, Arthur Le Vot a mis tout le monde d’accord avec le tonique Vin-chester, devançant Alexis Goulet sur le puissant Cannavaro. Le Suisse Édouard Schmitz et Cortino 46 ont fini troisièmes.
Sur le Petit Parquet, le Grand Prix U25 Flex-on à 1,45 m ne s’est guère avéré plus facile, avec six sans-faute pour soixante concurrents. Au barrage, les Belges ont été les plus costauds, Zoé Conter triomphant avec Umour Noir de Crann, qu’elle ne montait que depuis deux semaines, et Gilles Thomas se classant troisième sur Konak. Pour la France, Inès Helias s’est intercalée au deuxième rang avec Diplomat F. Enfin, sur la Carrière des Princes, un trio français a dominé le Grand Prix CSI Poneys Kask. Louna Garo s’y est imposée avec Alto de Fougnard, suivie par Colombine Dupille sur Okay de Marlau et Alice Xhemal avec Tiramisu du Louet.

Beau plateau et bonne ambiance

Du 10 au 13 mai, GRANDPRIX CLASSIC Spring Break a reçu des CSI 2*, 1*, Ladies 1*, Amateurs B et Jeunes Chevaux, lors d’un second week-end couru aux couleurs de Cavalassur. Le vendredi 11, l’épreuve à barrage Back on Track à 1,45 m, comptant pour le classement mondial Longines des cavaliers, a vu la victoire du Rhônalpin Thomas Lévêque, juché sur Seurat Galotière. La deuxième place est revenue à Alexis Deroubaix et Timon d’Aure, et la troisième, au Brésilien Caio Carvalho Filho sur Cheindira.
Le samedi 12, le Terrain d’honneur a vu s’affronter de très bons lots de chevaux de six et sept ans. Chez les plus jeunes, récompensés par Seaver, le même Alexis Deroubaix a conduit Carmen du Plessis à la victoire. Chica de Louravi et Moschino du Bois ont terminé deuxième et troisième avec Olivier Guillon et Benjamin Robert. Du côté des sept ans, l’épreuve Zandonà a souri à Live The Life, monté par la Britannique Taisie de Gruchy. On retiendra aussi les performances de Le Coultre de Muze et Thunder G, à l’honneur avec le champion olympique Philippe Rozier et le Britannique Joe Clee. Tous ces cavaliers ont engrangé de précieux points à valoir dans le challenge PremiuMares, qui réunit les épreuves Jeunes Chevaux de GRANDPRIX CLASSIC Spring Break et Summer Tour, mais aussi du LONGINES DEAUVILLE CLASSIC. Le vainqueur de ce trophée gagnera un voyage en Grèce ! Après la victoire de Max Thirouin et Jewel de Kwakenbeek dans la seconde qualificative CWD du CSI 2*, public, concurrents, partenaires, exposants et officiels ont convergé vers la Carrière des Princes, où CWD leur a offert une nouvelle édition de ses deux spectaculaires épreuves des Six Barres, l’une réservée aux professionnels et l’autre dédiée aux Amateurs. Si sept couples ont finalement été primés, on se souviendra que les premiers ont franchi 1,91 m et les seconds, 1,70 m !

Le lendemain, la sixième édition ensoleillée de cet événement printanier s’est achevée par une belle série de Grands Prix. Celui des Amateurs, soutenu par Veredus, a donné lieu à un podium 100 % tricolore, Noa Verel et Urbane de Ribaudière prenant le meilleur sur Coralie Delbord et Endola ainsi que sur Dorian Lagarnaudie et Cosima de Pléville. Offert par Freejump, le Grand Prix du CSI 1* s’est également achevé par une Marseillaise, entonnée en l’honneur de Raphaël Goehrs, victorieux sur Radieuse du Landey. Olivier Guillon a fini deuxième avec Univers d’Or et la Britannique Jodie Hall McAteer, troisième sur Colette. Sur le Petit Parquet, l’hymne ukrainien a retenti au terme du Grand Prix CSI Ladies 1* Mademoiselle Cavalière, célébrant le succès d’Anastasiya Bondarieva et Tigrano. Monika Guillon a hissé les couleurs du Brésil au deuxième rang grâce à Kwikly, tandis que l’Anglaise Louise Alston s’est classée troisième sur Mack The Knife.
Enfin, le point d’orgue a bien sûr été le Grand Prix à 1,45 m du CSI 2* Cavalassur. Construit par Cédric Longis, le parcours très technique de cette épreuve a été particulièrement salué par le champion olympique par équipes Kevin Staut, venu à Fontainebleau pour faire connaissance avec de nouvelles montures et relancer en compétition son crack For Joy van’t Zorgvliet*HDC. Seules six paires en sont venues à bout sans renverser d’obstacles ni dépasser le temps imparti. L’explication finale a alors opposé six grands cavaliers français. Et cette fois, Alexis Deroubaix n’a laissé personne lui voler la victoire, bouclant un superbe double sans-faute avec le généreux Timon d’Aure.
Sacrés champions de France sur cette piste en 2015, Alexandra Paillot et Polias de Blondel ont terminé à une très satisfaisante deuxième place, le cheval entamant là sa saison extérieure. Le podium a particulièrement ravi le public, puisque la troisième marche a accueilli un local de l’étape, le champion olympique Philippe Rozier, très en verve sur Cristallo A*LM, l’ancienne monture de Julien Épaillard.

 Alexis Deroubaix et Timon d’Aure, vainqueurs du Grand Prix CSI 2* présenté par Cavalassur.

Bref, autant dire qu’il y a eu du sport – et du beau ! – durant ces deux semaines. Prochain rendez-vous de GRANDPRIX Event : les championnats d’Europe Longines des Jeunes, du 8 au 15 juillet, puis deux nouvelles semaines de CSI, du 19 au 29 juillet à Fontainebleau…sans oublier le LONGINES DEAUVILLE CLASSIC, prévu du 16 au 19 août au Pôle international du cheval !