Day 4 – Grand Prix Classic

Dernier jour du 1er WE de compétition.. Maintenant, rendez-vous dès vendredi pour le CSI !

Le retour de l’Animo Riders Party !

Vous étiez (très) nombreux, vous étiez (très) heureux, on n’a pas compté le nombre de sourires, mais nous sommes sûrs d’avoir battu tous les records lors de cette nouvelle édition de l’Animo Riders Party!

 

Reposez-vous, parce qu’on vous prépare déjà l’Animo Riders Summer Party pendant le Grand Prix Classic Summer Tour du 16 juillet au 2 août.

 

Retrouvez toutes les photos de la soirée en cliquant-ici.

Haute voltige au Grand Parquet

Dimanche 24 mai, l’équipe EVE (Essonne Voltige Equestre) a pris ses quartiers sur la Carrières des Princes.

 

Emmenée par la longeuse Hélène Manal, les 6 gymnastes de l’équipe se sont prêtées au jeu en réalisant une démonstration parfaite de voltige. En musique, et jusqu’à 4 sur le dos du cheval, elles ont présentées des figures impressionnantes tant par la hauteur que par la technicité !

Speed Option CWD sous le soleil de Fontainebleau !

La marque CWD, partenaire depuis la première édition du Grand Prix Classic a plutôt pour habitude d’organiser des épreuves détonnantes, et c’est encore une fois le cas cette année avec le « Speed Option CWD ».

 

Selon un temps de référence réalisé en début de parcours, chaque cavalier verra le dernier obstacle monter plus ou moins. Plus le cavalier est lent, plus le joker, dernier obstacle du parcours sera haut, et peut atteindre jusqu’à 1m40 !

 

Prises de risques maximum, vitesse et hauteur étaient au programme d’une belle épreuve sous le soleil de Fontainebleau.

 

C’est encore une fois la jeunesse qui s’impose, avec la victoire de cette épreuve CWD, par Antoinette Levy, jeune cavalière française de 13 ans seulement !

Tribunes combles pour Santi Serra

La venue du prodige espagnol semble être devenue un véritable rendez-vous pour le public bellifontain.
En effet, les tribunes du stade équestre du Grand Parquet ont littéralement été prises d’assaut les samedi 23 et dimanche 24 mai, pour venir applaudir le dresseur.

 

NO2A9141

 

Que ce soit avec ses chevaux ou ses chiens, l’incroyable Santi Serra a captivé les foules pendant ses deux représentations exclusives.

 

NO2A0520

 

Il laisse place à la jeune génération, en offrant la première partie de son spectacle au jeune Téo Sauvageot de la troupe Cavals sud, véritable dresseur en herbe, qui du haut de ses 8 ans seulement, propose un spectacle exceptionnel avec ses deux poneys.

 

[foogallery id= »3516″]

La jeunesse aux commandes du Prix du champion GPA

Impressionnante démonstration de sport et de vitesse lors de l’épreuve du Prix du Champion GPA vendredi 22 mai !
Les 8 meilleurs cavaliers professionnels et les 8 meilleurs cavaliers amateurs du Grand Prix Classic se sont affrontés lors d’une épreuve haute en couleurs, en face à face, sur deux parcours identiques dans un tableau à éliminations successives.
La catégorie amateur est représentée par la cavalière Suisse, Carola WÜRGLER-HAURI, qui gagne tous ses duels, accompagnée de sa fidèle FELICE IX.

Quant aux professionnels, c’est le jeune Guillaume GILLIOZ et sa toute bonne QUETE DU PHARE qui s’imposent en haut du podium.

Impressionnante démonstration de Jean-Marc Dellajuto et Yann Vaillé

Accompagné de Yann Vaillé et Cécile Parquet, Jean-Marc Dellajuto a ébloui le public bellifontain lors de ses démonstrations de voltige cosaque, avec la réalisation d’une des figures les plus impressionnantes, le passage sous l’encolure au galop !

 

Retrouvez l’interview du cascadeur Yann Vaillé :
Yann Vaillé a commencé l’équitation grâce à son père, en commençant par la pratique du complet et de l’obstacle, puis il s’oriente vers le spectacle équestre et la voltige, accompagné de Jean Yves Bonnet.

 

Cascadeur professionnel chez Mario Luraschi depuis 10 ans. Il devient notamment la doublure de Guillaume Canet dans le film Jappeloup en 2013, et traverse le monde avec sa troupe en représentation ou lors de tournage de films.

 

Pour lui,  la voltige et les cascades sont tout d’abord une bonne relation avec les chevaux, c’est un travail mental et ensuite physique.

 

« Mon ressenti lors du spectacle, au début on est assez calme avec une part de stress mais quand on est dedans c’est l’adrénaline qui prend le dessus et le public qui nous pousse a nous surpasser, à partir de ce moment là c’est que du plaisir ! Mais attention un cascadeur n’est pas un kamikaze. »

 

Son ami et collègue Jean Marc Dellajuto  rajoutera : « On ne s’improvise pas cascadeur »

 

[foogallery id= »3526″]

Du horseball au Grand Prix Classic !

Samedi soir, 2 équipes de horseball, AGON et MASH se sont affrontées sur la carrière des Princes pour un match qui a sacré l’équipe d’AGON. 2 joueurs se sont prêtés au jeu et nous expliquent leur discipline !

 

Clément Haby, cavalier de horse ball depuis 15 ans et depuis 6 ans dans l’équipe d’Agon nous a confié ses réactions sur son sport le Horse ball.

D’après lui, ce sport est tout d’abord une relation avec le cheval, leur travail consiste à le désensibiliser. Pour être un bon joueur il faut avoir un bon cheval.

80% de la performance du joueur dans cette discipline vient du cheval. Pour bien joué il faut connaître son cheval par cœur.

Enfin le horse ball est un des seuls sports d’équipe à cheval, étant très sports co c’est un sport qui m’a attiré très vite.

 

Frederic Michelet, cavalier de horse ball depuis 11 ans. L’équipe de Mash s’est reformée entres amis, elle est situé à coté de Poissy.

Actuellement c’est une équipe qui joue en Championnat Pro en ligue 2 mais grâce à leurs performances ils montent en ligue 1. C’est une première pour l’équipe. Enfin, d’après lui, le horse ball est plus un travail de dressage que du travail au ballon.

 

[foogallery id= »3535″]

Le western s’invite à Fontainebleau !

Dans une ambiance Western, une démonstration de Barrel Race en a mis plein la vue aux spectateurs, ce vendredi 15 mai. Une discipline américaine qui réunit petits et grands autour d’une compétition de rapidité.

 

La benjamine des cavalières, Clémence Tatoueur remporte l’épreuve sur sa jument de 17 ans. Comme quoi l’âge ne compte pas !

 

[foogallery id= »3551″]

Retour de l’Animo Party !

La célèbre marque italienne Animo, partenaire officiel du Grand Prix Classic 2015 vous propose cette année encore sa soirée mythique : Animo Party !
Une seule date à retenir : le 23 mai à partir de 20h30 !

 

Entrée gratuite sur invitation uniquement à demander ICI

 

Informations auprès de Cléo au +33 (6) 23 98 80 61 – cleo@grandprix-classic.com

 

Capture d’écran 2015-03-30 à 13.10.25