Rossez mène dès le départ

Ce matin, vingt cavaliers d’endurance ont pris le départ de la course de quatre-vingt-cinq kilomètres qui se courait dans le cadre du CEI 1* du Grand Prix Classic. Lors de la remise des prix, le président du jury, François Kerboul a tenu à féliciter les concurrents. « Tout s’est formidablement bien passé. La météo a été avec nous, la pluie n’était là hier que pour faire disparaître la poussière mais elle a laissé place au soleil aujourd’hui ! Sur tous les partants de la journée, un seul cheval a été éliminé et pour cela je souhaiterais vraiment féliciter l’équipe de Grand Prix Classic car c’est un véritable succès », a-t-il réagi. Lionel Payen, président de la commission vétérinaire en charge de l’endurance a également souhaité mettre en exergue la qualité de la compétition. « La sécurité des chevaux a été vraiment mise en avant. Aujourd’hui, nous avons pu admirer des cavaliers qui respectent leurs chevaux. L’unique élimination pour boiterie nous permet d’avoir 95% des partants à l’arrivée ce qui est une belle chose », s’est-il félicité.

 

Après ce discours, les cavaliers d’endurance ont pu monter sur le podium installé en face du stand Grand Prix Magazine, au milieu du village d’exposants afin de mettre en avant une discipline moins populaire que celles présentes en parallèle sur le Grand Parquet. Trois Tricolores se sont adjugés les médailles. Dorothée Rossez associée à Pyrite a mené la course de bout en bout et a donc pu monter sur la plus haute marche du podium grâce à sa vitesse moyenne de 20,99 km/h. « La course s’est très bien déroulée, je me suis vraiment fait plaisir La jument était géniale. Nous avons tenu la tête du début jusqu’à la fin. C’est un parcours qu’elle connaît. Je m’étais faite plaisir lors de l’édition 2013 du Grand Prix Classic donc j’ai décidé de revenir cette année et c’était encore mieux ! Le parcours est formidable. Il est très roulant et le sol est génial pour les chevaux. Il y a une partie technique mais nous sentons que nous n’abimons pas nos chevaux », a commenté la grande gagnante.

 

Le deuxième, Yohann Riaux accompagné de Rozielle de Noo a talonné celle qui l’a devancé puisqu’il a une moyenne de vitesse sur les trois boucles de 20,96 km/h. Le podium a ensuite été complété par Isabelle Perrais avec Pravda du Barthas, également en embuscade, puisqu’elle a déroulé la course avec une vitesse moyenne de 20,95km/h.

 

MPM
Crédit photo : PSV Morel

Endurance

En 2014, le Grand Prix Classic accueillera pour la première fois une course internationale d’endurance. Une course de niveau CEI* couronnera un programme principalement dédié aux cavaliers amateurs.

 

Comme en 2013, c’est l’association Endurance Grand Parquet, déjà organisatrice du CEI3* du mois de mars à Fontainebleau qui officiera.

L’Endurance

Le Grand Prix Classic aura le plaisir d’accueillir les cavaliers de 7 disciplines durant 7 jours de compétition. Le dressage, le jumping, le complet, la voltige, le horse-ball et l’attelage, et bien sûr l’endurance.

 

Un lieu de prestige
Le stade équestre du Grand Parquet de Fontainebleau s’offre aux cavaliers d’endurance les 18 et 19 mai 2013 afin qu’ils puissent faire partager leur grandissante discipline sur un lieu de pratique exceptionnel.

 

Le rendez-vous immanquable de deux catégories
Le programme d’endurance du Grand Prix Classic a été pensé pour satisfaire le plus grand nombre de cavaliers Clubs mais aussi Amateurs. Les passionnés d’endurance n’auront plus qu’à choisir leur niveau d’épreuve : Club 3, Club 2, Club 2 spéciale, Club Elite, Club Elite Grand Prix, Amateur 4, Amateur 4 Spéciale, Amateur 3, Amateur 2, Amateur 1 ou encore Amateur 1 Grand Prix.

 

Des Grand Prix hors du commun
L’équipe du Grand Prix Classic attachant une grand importance au plaisir de ses participants, des challenges annexes seront mis en place afin d’enrichir ces sept jours de concours.

 

Les Grand Prix de l’Elégance
Chevaux et cavaliers seront admirés par un Jury spécial qui attachera une attention particulière à la présentation et à l’harmonie du couple. A l’issue de chaque jour de compétition, le couple le plus élégant sera récompensé par un remarquable cadeau.

 

Les Grand Prix Amazing Riders
Chaque cavalier pourra aspirer à être LE cavalier du jour. A l’issue de chaque jour de compétition, les juges de toutes les disciplines se réuniront afin d’élire le cavalier qui les aura le plus interloqué, étonné ou encore émerveillé.